Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Votre soutien est essentiel aux communautés chrétiennes de Terre Sainte
Retour
Avec les écuyers, offrons des appareils auditifs à de jeunes Palestiniens

Avec les écuyers, offrons des appareils auditifs à de jeunes Palestiniens

La branche jeunes de l'Ordre du Saint-Sépulcre en France, les écuyers et demoiselles, propose de financer l'acquisition de prothèses auditives pour les pensionnaires de l'institut Ephpheta de Bethléem, dans les Territoires Palestiniens.

Cet institut d'éducation spécialisée pour enfants souffrant de déficiences auditives compte parmi ses élèves de nombreux enfants issus de familles palestiniennes pauvres, ne pouvant pas financer l’acquisition des prothèses auditives qui leur sont nécessaires.

Malgré toutes les compétences des thérapeutes et des professeurs spécialisés, laïcs et religieux, travaillant à l’institut, nombre d’enfants sourds doivent être appareillés pour pouvoir progresser dans leur maîtrise du langage et leur apprentissage de l’autonomie.

La proportion de handicaps auditifs dans la population palestinienne est particulièrement élevée.

L’institut Ephpheta, qu’est-ce que c’est ?

L’institut pontifical de réhabilitation audio-phonétique Ephpheta Paul VI, fondé en 1971 suite à une demande du pape lors de son voyage en Terre Sainte en 1964, est administré par les sœurs de Sainte Dorothée. Elles travaillent en étroite collaboration avec des spécialistes locaux, et avec les missions pontificales de l’Association catholique d’aide à l’Orient (CNEWA). La majorité des enseignants sont chrétiens, tandis que la majorité des patients sont musulmans.

L’objectif de l’institut est de réhabiliter les enfants et adolescents atteints de handicaps auditifs. Dans ce but, il est muni d’équipements spécialisés adaptés au travail de rééducation. Les soins fournis portent sur le travail de l’intégration sociale, les stratégies de communication, acquises par le biais de thérapies du langage, et l’entraînement à la lecture des lèvres, une technique indispensable car il n’existe pas de langue des signes en arabe. Afin de permettre au mieux l’intégration sociale des enfants, la lecture des lèvres est pratiquée, en plus de l’arabe, en anglais et en italien.

L’institut comporte également une école spécialisée, suivant les programmes du ministère palestinien de l’éducation et s’attachant à adopter les méthodes modernes de formation adaptées aux handicaps auditifs.

Les catégories d’activités réalisées à l’institut sont les suivantes :

  • intervention précoce : traitement ambulatoire pour les enfants âgés de 1 à 3 ans ;
  • école maternelle : éducation spécialisée pour les enfants de 3 à 6 ans, adaptée à leurs besoins spécifiques et avec un accent mis sur l’aide à la concentration, à la compréhension, à l’écoute et à la communication ;
  • scolarité adaptée : cours du CP à la terminale, suivant les programmes du ministère palestinien de l’éducation à l’aide d’outils spécialisés, notamment informatiques ;
  • réhabilitation : services d’orthophonie en séances individuelles, organisées autour d’exercices phonétiques apprenant aux enfants à parler et à communiquer. Un programme éducatif spécifique destiné à la réhabilitation des enfants équipés d’implants cochléaires est également proposé ;
  • aide sociale : service spécialement destiné aux familles des enfants, afin d’aider leurs parents à savoir réagir face aux problématiques particulières liées à la surdité. Ce service s’attache notamment à coordonner les relations pédagogiques entre les familles, les professeurs et les intervenants spécialisés, et travaille également à établir des partenariats avec des établissements d’enseignement spécialisés ou non, afin de permettre la poursuite des études ou la présentation d’opportunités professionnelles pour les jeunes sourds.

Le nom d’«Ephpheta», «ouvre-toi», vient du mot utilisé par Jésus lors de la guérison miraculeuse d’un sourd (Marc 7, 34).

Un projet porté par des jeunes

Parmi les différents projets caritatifs pris en charge par l'Ordre du Saint-Sépulcre en France, celui-ci a attiré l'attention des écuyers et demoiselles, la «branche jeunes» de l'Ordre. Leur objectif est de financer l’acquisition de prothèses auditives (implants cochléaires), qui ne peuvent être financées par l’institut, et sont trop chères pour les familles.

En fonction de la sévérité du handicap, le coût d’un appareil de fabrication locale varie de 2000 à 5000 shekels, c'est-à-dire de 500 à 1000 €.

En conséquence, le travail de collecte lancé par les écuyers et demoiselles leur permettra d'avoir un effet rapide et concret, chaque tranche de 1000 € récoltée pouvant être envoyée directement en Terre Sainte pour financer l'achat des appareils.

Pour aider au financement de ces prothèses auditives, vous pouvez faire un don.

Consultez également
Avec les écuyers, offrons des appareils auditifs à de jeunes Palestiniens

Avec les écuyers, offrons des appareils auditifs à de jeunes Palestiniens

La branche jeunes de l'Ordre du Saint-Sépulcre en France, les écuyers et demoiselles, propose de...

1 juillet 2019
Notre-Dame : la Sainte Couronne est sauve

Notre-Dame : la Sainte Couronne est sauve

Comment ne pas être attristés et affligés devant ce spectacle de désolation, hier soir,...

15 avril 2019
Journées d’entraide pour la Terre Sainte 2019

Journées d’entraide pour la Terre Sainte 2019

Les 6 et 7 avril 2019 auront lieu les traditionnelles journées d’entraide pour la Terre Sainte...

21 février 2019
Réalisations 2018

Réalisations 2018

En 2018, l'Ordre du Saint-Sépulcre en France a fourni une aide globale de 1.25 millions d'euros...

11 janvier 2019
De nouveaux tableaux à la cathédrale de Nice

De nouveaux tableaux à la cathédrale de Nice

Mgr André Marceau, évêque de Nice, a confié l’animation spirituelle d’une chapelle de la...

Sylvain Brison
12 novembre 2018
Retour sur les adoubements d'octobre 2018

Retour sur les adoubements d'octobre 2018

C’est sous le patronage de sainte Catherine de Sienne que s’est placée la trentaine d’impétrants...

Valentin Retz
8 octobre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus