Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Votre soutien est essentiel aux communautés chrétiennes de Terre Sainte

Terre Sainte, terre promise

« Ôte les sandales de tes pieds, car le lieu que tu foules est une terre sainte » (Exode 3, 5)

Par ses paysages et ses lieux saints, la Terre Sainte invite à relire l'Ancien testament et les Évangiles pour mieux connaître les racines et la source de la foi chrétienne. Pays des patriarches et des prophètes, c’est surtout le lieu qui a vu l’événement au centre du Salut du monde : le sacrifice du Christ.

 

☛ La terre promise

☛ Les lieux saints

☛ Jérusalem

☛ Le Saint-Sépulcre

 

 

La terre promise

La Terre Sainte englobe un vaste territoire dans lequel tient l'actuel Israël, une partie du territoire syrien, la Palestine, la côte méridionale du Liban, une partie de la Jordanie, ainsi que Égypte, notamment avec l’épisode de la fuite en Égypte de la Sainte Famille. Le patriarcat latin de Jérusalem s'étend sur Israël, la Palestine, la Jordanie et Chypre.

« J’allais descendre sur la terre des prodiges, aux sources de la plus étonnante poésie, aux lieux où, même humainement parlant, s’est passé le plus grand événement qui ait jamais changé la face du monde, je veux dire la venue du Messie. » 

François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)

 

Les lieux saints

L’expression « Lieux saints » désigne les quatre sanctuaires régis par le Statu quo de 1852 : les basiliques du Saint-Sépulcre et de la Nativité, l’oratoire de l’Ascension et l’église du Tombeau de la Vierge.

L'expression désigne aussi d'autres lieux saints chrétiens, ainsi que des lieux saints juifs ou musulmans. Parmi les lieux saints chrétiens, aux quatre cités précédemment s’ajoutent Nazareth, Capharnaüm, le mont Thabor, le Cénacle, Gethsémani, le chemin de croix, et nombre d’autres sanctuaires de moindre importance, disséminés sur toute l’étendue de la Terre Sainte.

Parmi les lieux saints vénérés par les Juifs et les musulmans se trouve d’abord l’esplanade du Temple de Jérusalem, avec le Mur occidental pour les Juifs, et le Dôme du rocher et la mosquée Al-Aqsa pour les musulmans. Il existe aussi plusieurs autres lieux saints pour les fidèles de ces religions, comme le tombeau de Rachel à Bethléem, ou celui des Patriarches à Hébron.

 

Jérusalem

Jérusalem est citée 950 fois dans la Bible, dont 140 fois dans le Nouveau Testament et serait le site d’épisodes coraniques. Aussi est-elle considérée par les trois principales religions monothéistes et par l’ONU comme « ville sainte », un terme employé pour la première fois dans le livre du prophète Isaïe (Is 2,5).

« Je restai les yeux fixés sur Jérusalem, mesurant la hauteur de ses murs, recevant à la fois tous les souvenirs de l’histoire, depuis Abraham jusqu’à Godefroy de Bouillon, pensant au monde entier changé par la mission du Fils de l’Homme. »

François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)

 

Le Saint-Sépulcre

« Il nous précède en Galilée. » l’Évangile de Pâques selon saint Marc est un appel, un envoi pour les femmes qui viennent de découvrir le tombeau vide. Si ces paroles nous invitent à aller proclamer retrouver le Christ, pourquoi revenir au Saint Sépulcre ? N'est-il pas inutile de visiter une tombe ?

Il faut y aller parce que ce tombeau vide nous rappelle que nous sommes témoins du centre de la foi chrétienne, le mystère pascal : la mort et la Résurrection du Seigneur. Et c’est bien à partir de ce tombeau vide que commence une histoire nouvelle, que commence le Royaume.

 

Comme tout pays, la Terre Sainte ne peut se connaître sans se vivre, aussi vous pouvez y partir en pèlerinage.

Mais que serait un pays sans ses habitants ? Pour goûter au sel de cette Terre, découvrez ceux qui l’habitent, ses pierres vivantes

Terre promise ⋅ Pierres vivantes

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus